Accueil Immobilier Astuces pour renégocier son prêt immobilier efficacement

Astuces pour renégocier son prêt immobilier efficacement

Toutes personnes qui ont un projet immobilier tel que l’acquisition ou la construction d’une maison, à défaut d’avoir les fonds nécessaires, ont recours à un crédit. Pour financer ce genre d’entreprise, les banques mettent à la disposition des particuliers des prêts immobiliers.

Des taux d’intérêt sont alors appliqués par ces dernières. Ils constituent la rémunération des organismes financiers. À un moment donné, les conditions d’emprunt peuvent être favorable que celles du jour où vous avez contracté votre crédit. Il est dans ce cas plus intéressant de renégocier son prêt immobilier. Quelles sont les techniques à adopter pour ce faire ?

Le moment opportun pour renégocier son crédit immobilier

Un emprunteur peut renégocier son prêt immobilier à tout moment. Toutefois, il faut préciser que cette opération ne présente aucun intérêt pour le client que si elle est rentable. Les critères à prendre en compte avant de procéder à une renégociation sont :

  • un écart d’au moins 0,70 % à 1% entre le taux de votre prêt et celui qu’on peut obtenir
  • un capital restant dû de plus de 70 000 euros au minimum
  • le temps qu’il reste à courir avant la fin du crédit : il doit encore être à la première moitié.

Avoir une situation professionnelle et financière stable

Il convient de préciser que même si les taux appliqués au moment où vous renégociez votre prêt sont plus bas, il faut s’assurer que vous avez un revenu stable ou croissant. Cette réflexion revêt toute son importance étant donné la renégociation engendre des frais supplémentaires. Ce sont notamment :

  • les pénalités de remboursement anticipé : elles ne peuvent excéder 6 mois d’intérêts. Son montant est limité à 3 % du capital restant dû.
  • les primes pour la nouvelle assurance emprunteur

projet immobilier

Une bonne gestion de son compte

L’opération consiste pour l’emprunteur à apporter les preuves nécessaires quant à sa capacité à gérer correctement ses dépenses et par conséquent son compte. Pour mettre toutes les chances de votre côté pour renégocier efficacement votre prêt immobilier, il faut éviter les incidents de paiements et aussi les découverts bancaires.

Il faut ainsi présenter un bon profil client. Cela implique de soigner son dossier et de les envoyer dans les plus brefs délais quand la banque les demande.

Mettre en concurrence les établissements de crédit

Il s’agit d’une technique permettant d’obtenir l’offre la plus intéressante. C’est aussi une manière de faire comprendre à votre banque actuelle que vous connaissez parfaitement les taux pratiqués par la concurrence. Vous faites ainsi savoir à votre organisme prêteur que vous pouvez très bien aller voir ailleurs s’il refuse d’accepter votre demande de renégociation.

Les Plus Lus

Connaître la durée de vie d’une pompe à chaleur et savoir la prolonger

La pompe à chaleur (dont l’acronyme est PAC) est un système thermodynamique qui puise de l’énergie ou des calories dans le sol, l’air ou...

Les points à retenir sur la laine de verre : résistance thermique, avantages et inconvénients

Adaptée à tous types de travaux d’isolation, la laine de verre est l’isolant thermique le plus prisé dans l’Hexagone. Fabriquée à partir de verre...

Location d’appartement entre particuliers

Pour bénéficier d’un revenu supplémentaire, de nombreux propriétaires font le choix de louer leur appartement. L’opération requiert entre autres de rechercher un locataire. Pour...

4 Astuces pour assurer son entretien d’embauche

Trouver un emploi en ces temps de crise se révèle être un parcours du combattant, mais armée des bonnes pratiques, vous pouvez mettre toutes...

Syndic bénévole : comment ça fonctionne

Le syndic bénévole ou non professionnel est le fait qu’un seul copropriétaire assure le rôle du syndic. Toutefois, le mot bénévole ne veut pas...